samedi 17 avril 2021

Mechanical, Aurore Nox

 Lorsque son père meurt, Stéphanie hérite, avec son frère Eddy, du "Will's Old Mechanics " : un garage au bord du gouffre financier. Quant à Eddy, il en fait voir de toutes les couleurs à sa sœur. Entre alcool, drogue, paris, et la banque qui menace de saisie, Steph est désemparée. Une seule solution s'offre à elle : s'allier avec l'énigmatique Matias Jacobson, millionnaire de son état, passionné de belles voitures, afin de lui trouver LE véhicule de ses rêves contre une grosse somme d'argent. Mais que cache cette demande, qui tombe un peu trop à point nommé, et pourquoi à Stéphanie, dont le garage n'est pas le plus connu ?


 Stéphanie peut-elle renoncer à la seule possibilité qui s'offre à elle ? Et son cœur sortira-t-il indemne de l'histoire ?



Note : 8/10 


Mon avis : 


J'ai découvert la plume de l'auteur avec ce roman, je ne savais donc pas trop à quoi m'attendre, mais quelle belle surprise. J'ai découvert une plume parfaitement ancrée dans son époque, moderne, fluide mais puissante. Une plume qui vous frappe à chaque événement tragique ou heureux et qui vous marque. Si je m'en rends compte dès les premières lignes, cette impression ne me quittera pas durant toute ma lecture.


L'héroïne ne se montre pas forcément dans ses meilleurs jours au début du roman. Fatiguée par les problèmes qui s'accumulent, elle se laisse bouffer par le stress engendré par le manque d'argent et les nombreuses dettes que lui a laissé son défunt père. Alors oui on découvre une jeune femme blasée, dépitée et pas au meilleur de sa forme. Pourtant on sent derrière toute cette couche de désespoir une jeune femme avec de la répartie, du caractère, une envie de s'en sortir et surtout un humour un peu particulier. Ce n'est pas forcément le genre de personne dont on tombe sous le charme au premier regard mais si l'on prend la peine de creuser un peu, alors on s'attache forcément à cette jeune femme.


Quant au personnage masculin on se fait très vite une fausse image de lui. D'abord on ne voit que la façade : l'homme riche qui se pense tout permis et qui pense que l'argent peut tout acheter. Jusqu'à ce que l'auteur nous mette une énorme claque et nous présente un homme simple qui aime manger au fast food du coin, fait preuve de sympathie et d'humanité avec ses employés. Loin du cliché habituel dégagé par ce genre d'homme dans les romans. C'est surprenant à découvrir mais ça permet de mettre un coup de frais, un coup de neuf et d'originalité à un genre qui a déjà surexploité toutes les facettes de l'homme d'affaires richissime. Il est clair qu'avec ses personnages l'auteur rabat le caquet à tous les clichés.


Et puis à tout ça vient s'ajouter l'histoire du petit frère. Un peu en retrait mais malgré tout bel et bien dans les ennuis jusqu'au cou. Notre héroïne commence sérieusement à s'inquiéter pour lui, en plus de tout le reste, et c'est une vraie boule de tension qui se noue dans l'intrigue. Mais au travers de ce garçon qui s'est perdu en route on va aussi et surtout en apprendre plus sur Matias. Sur son passé à lui, pas plus rose que celui des autres, et probablement ce qui lui confère une telle humanité aujourd'hui.


Il se passe beaucoup de choses dans ce roman, et tout est loin, très loin d'être rose. C'est une de ces histoires qui derrière les fioritures et les sourires cachent des souffrances terribles. Plus on avance et plus les révélations sont dures. La violence, les sévices, les humiliations, tout cela nous est raconté petit à petit, faisant monter crescendo une sensation étrange chez le lecteur. Comme si l'on était les témoins d'événements trop intimes. Et puis au final, on finit par se dire que si les personnages gèrent alors on se doit de lire chaque détails de leur histoire.


Ce n'est pas le genre de roman qui se dévore en une nuit, bien au contraire. C'est le genre d'histoire que l'on a besoin de prendre le temps de digérer pour réellement en comprendre tous les tenants et les aboutissants. 


J’ai passé un très bon moment en compagnie des personnages, j’ai découvert une plume intéressante et des personnages intrigants qui auront su m’emporter dans les tréfonds de l’histoire. 


#MisschieuseAdeline


jeudi 15 avril 2021

Les larmes du silence ( Tome 1 ) - Aide moi, de Sarah West

 

Résumé :

 

Je m’allonge dans la baignoire et commence à me taillader le poignet avec une lame de rasoir. Vous vous demandez sûrement comment j’en suis arrivée là. Pour que vous compreniez, il faut que je vous raconte les sic derniers mois de ma vie, comment, à force de tortures psychologiques et physiques venant d’un élève de mon lycée, j’ai plongé dans une dépression dont je ne sortirai jamais. J’ai cru, à un moment, que mon demi-frère allait être mon sauveur, mais il m’a vite remis les pieds sur terre. Je suis Nina et je vais vous raconter les derniers mois de ma vie

 


Mon avis :

 

Avant de commencer ma chronique je tiens absolument à vous prévenir, ATTENTION, ce roman n’est pas à mettre dans toutes les mains.
Ames sensibles s’abstenir, mais genre vraiment !

 

Je ne sais même pas par où commencer ma chronique, ça ne m’arrive vraiment pas souvent, mais on peut dire que ce roman m’a vraiment coupé le souffle du début à la fin !

Dès le prologue on va se rendre compte de la gravité de la situation et on est qu’au début.
 Ça va être un peu compliqué de vous parler du livre, ou de mon ressenti, sans vous en parler un minimum, alors je vais essayer de faire au mieux, pour ne pas trop en dire…

 

On fait la connaissance de Nina, une jeune lycéenne, qui vient de fêter ses dix-sept ans, pour l’occasion sa mère l’autorise à aller à une soirée avec sa meilleure amie.
Dire que de base elle ne voulait même pas spécialement y aller, elle voulait juste faire plaisir à sa meilleure amie…
Elle aurait mieux fait de rester chez elle, à regarder un film, prendre un bain ou autre…

A cette soirée la jeune femme va faire la rencontre de Kyle, un jeune homme qui va changer sa vie, à tout jamais.
Et malheureusement, pas en bien…
Une mauvaise rencontre et toute sa vie bascule.

 

J’ai tellement eu de peine pour cette jeune femme, qui de base est si douce mais avec un petit caractère.
J’aurais tellement aimé être là pour elle et pouvoir l’aider.

Kyle est vraiment un connard de première, même pire que ça.
Fils de shérif, le garçon populaire du lycée qui joue au football.
Il va jeter son « dévolu » sur Nina, mais cela ne sera pas du tout le grand amour.

 

Kyle ne va pas lâcher Nina d’une semelle, il va la menacer de s’en prendre à sa petite sœur si elle ne fait pas tout ce qu’il lui demande...
 Viols à répétions, agressions… Nina va vivre un enfer.
 Elle n’aura personne sur qui compter, jusqu’à l’arrivée de Hayden, son demi-frère…

 

La mère de Nina est assez spéciale, une mère ingrate, qui ne mérite clairement pas d’être mère…
Arrivé un moment n’en pouvant plus de sa fille, elle va l’envoyer chez son père, au moins une chose de positive pour elle.
Nina sera enfin avec une personne qui l’aime vraiment…
Mais son père vit avec sa compagne Lindsey qui a un fils, le fameux Hayden…

 

Hayden est très froid, je n’ai pas réussi à le cerner tout de suite, mais j’ai réellement mieux compris son personnage à la fin, cependant je ne vous en dirais pas plus sur ce petit point…
On va dire qu’il va être présent pour Nina, mais pas trop.
 Cela va dépendre de ses humeurs je dirais.
Je pense surtout qu’il ressent des sentiments pour elle et ça le dérange vraiment. Du coup quand il fait 3 pas en avant, il en refait 3 en arrière par la suite…
J’ai beaucoup aimé son personnage, un petit coup de cœur pour lui, ne me demandez pas pourquoi, je ne saurais pas vous dire.
On va juste dire que j’aime les mauvais garçons…
 

Concernant la plume de l’auteur, elle est douce et le roman se lit très vite, j’ai beaucoup apprécié.  
Elle a mis le paquet niveau émotions.

Concernant le roman, c’est un réel coup de cœur, cette histoire est une vraie claque.
Un ascenseur émotionnel de dingue, je crois que mes larmes n’ont pas cessé de couler.

 

Après ma lecture j’en était toute chamboulée, il m’a fallu du temps pour m’en remettre, du temps pour reprendre mes esprits.

 

Je tiens absolument à dire à l’auteure que je la déteste pour cette fin. J’ai vraiment une hâte de folie de lire le deuxième tome.

 Une histoire sombre, qui m’a valu une nuit blanche

 L’histoire est très bien menée, elle a maitrisé son sujet à la perfection, un sans faute malgré les différents sujets délicats dont parle le roman.

Un roman époustouflant, poignant, qui m'a complètement bouleversée, j’ai été prise aux tripes du début à la fin.

Je ne peux que vous conseiller ce roman, mais attention, vous n’allez vraiment pas en sortir indemne.
Une pure réussite.

mercredi 14 avril 2021

My Rules, de Anita Rigins

 Résumé :

 

Que la chasse commence.

Rose Hoffman a enfin trouvé un semblant de paix en intégrant la sororité des Pure Spirit. Des règles, un cadre strict, voilà ce qu’il lui faut pour reprendre sa vie en main ! Mais lorsque Tayron « T-J » Price débarque dans sa vie en manquant de l’écraser, ce fragile équilibre vole en éclats. Membre de la Meute, une fraternité qui ne jure que par la fête et les excès, Tayron représente tout ce que Rose déteste et un interdit qu’elle ne veut surtout pas transgresser. Avec lui, plus aucune règle, sinon les siennes… et ça, c’est bien trop dangereux pour la jeune femme. Mais pas de chance, Tayron est décidé à la prendre en chasse : il a vu le feu qui se cache derrière ses airs de fille sage, et il ne compte pas s’arrêter avant de la voir s’enflammer. Même si, pour cela, ils doivent brûler tous les deux…

 


Mon avis :

 

J’avais lu le premier tome (No Rules) et comme beaucoup de personne, j’ai complètement craqué sur TJ.
J’étais donc très heureuse de voir son histoire voir le jour.

Tayron, qu’on surnomme TJ, est un membre de la « Meute », pour celle qui n’ont pas lu le premier tome « La Meute » est une fraternité qui règne sur le campus.
Ils organisent des fêtes sans limites, ou tout est permis...

TJ est un Bad - Boy très loyal auprès de ses amis et passe d’une fille à l’autre, mais c’était avant sa rencontre avec Rose…

Rose est une jeune femme douce, qui à son petit caractère mais aime être dans l’ombre.

La jeune femme est attirée par TJ, mais elle fait tout pour refouler et s’interdire cette attraction.

Cette rencontre va aussi tout changer pour Rose qui a un sacré passé pour son jeune âge, néanmoins le membre de la meute va l’aider à s’en sortir et aller de l’avant.

Ils se ressemblent plus qu’ils ne le pensent et c’est surement cela qui va réellement les rapprocher finalement.
 Ils vont évoluer ensemble, s’attacher, s’aider et surtout s’aimer…

J’ai passé un super moment pendant ma lecture, une très belle romance, bouleversante, intrigante, intense.

 

Concernant la plume de l’auteur, j’apprécie beaucoup, elle est douce. Je suis complètement sous le charme de ses histoires.
 Je les aime toutes.

 

 Une fois commencé impossible de m’arrêter.
Un grand BRAVO à l'auteure pour la nuit blanche que j’ai fait et pour toutes ces émotions.

Une histoire d'amour qui était évidente...
Beaucoup d'émotions sont présentes dans ce roman.


Un roman époustouflant, qui m'as complètement bouleversé et prise aux tripes du début à la fin.
N’hésitez plus, allez dans le premier magasin et achetez-le, c’est une vraie petite pépite.

Beaucoup de sentiments m'ont accompagné au cours de ma lecture et ça m’a parfois dépassé ! J'ai été complètement happée du début à la fin, pas une seule seconde d'ennui.

 

Je remercie les éditions addictives pour ce service presse !

lundi 12 avril 2021

Boss rules, Alexane Tolley

 Une règle à retenir : c'est lui, le boss. 

Léopoldine est rêveuse, artiste, voyageuse et... fauchée. Antoine est P.-D.G., strict, froid et... à la recherche d'une nouvelle assistante. Dès le premier jour, la tension entre eux est électrique. Ils s'attirent, s'agacent, se défient. Chacun refuse de craquer le premier. Chacun lutte contre cette attirance puissante, brutale, inexplicable. Et s'il y avait plus que ça ? Et si une révélation-choc faisait tout basculer ?


 Note : 8.5 / 10 


Mon avis : 

 Habituellement je ne suis pas une grande fan des prologues, en général je ne vois pas vraiment l'intérêt pour l'histoire alors je les survolent plus que je ne les lis vraiment. Mais quelque chose dans les premières lignes a capté mon attention : une simplicité, une envie de retourner aux sources qui m'ont de suite touché. Ce musicien dont on ne sait rien, qui tombe sous le charme de la jolie inconnue à quelque chose de beau. Le début de cette histoire est presque poétique d'ailleurs, pas dans les mots non, mais dans la façon dont l'auteur nous présente les choses.

 

La plume de l'auteur à un petit quelque chose de différent, je pourrais vous dire qu'elle est fluide, moderne et agréable à lire, et tout ça serait parfaitement vrai mais ce n'est pas ce qui me frappe durant ma lecture. Ce qui m'interpelle en revanche c'est cette impression de légèreté et de facilité qui ne me quitte pas tout au long de ma lecture. Et pourtant, la plume reste aussi et surtout ancrée dans notre époque, un peu crue parfois et avec quelques mots d'argots pour décrire des scènes notamment érotique. Mais pourtant il y a toujours beaucoup de pudeur envers les personnages, du recul, comme si on voulait préserver leur intimité tout en nous racontant leur histoire.

 

Et puis c'est ensuite presque 10 ans plus tard que l'intrigue commence, ou recommence. On retrouve alors la demoiselle du prologue, devenue une femme. Pour autant, elle a conservé cette simplicité et ce naturel qui avait fait d'elle une personnalité touchante. Les années ont pourtant changé la jeune femme plus mature, l'insouciance l'a quitté, probablement parce que la dure réalité de la vie ne l'a pas épargné. A moins de 30 ans c'est déjà une héroïne marquée par la vie, et qui va devoir mettre de côté ses rêves pour survivre. Mettre de côté sa passion, son talent, pour un job alimentaire. Pourtant si on la sent un peu paumée, elle n'en a pas perdu de sa superbe. Et puis surtout elle a des valeurs sur lesquelles elle n'est pas prête à tirer un trait.

 

Face à elle un jeune homme, Antoine, à la tête d'une entreprise qui prône les mêmes valeurs que celles que tentent de défendre l'entreprise du jeune homme. Si on le sent compétent dans son rôle de PDG il n'empêche qu'on remarque d'emblée qu'en réalité mise à part son travail il n'a pas vraiment de vie à lui. Et puis au fil des pages on apprend que lui aussi a dû faire une croix sur sa passion, son rêve pour reprendre les rênes de l'entreprise de son père. Histoire au final similaire entre les deux protagonistes. Et puis progressivement la perte de contrôle, l'homme submergé par le travail ouvre enfin les yeux, se relâche et comprend.

 

Je me suis régalée devant les échanges entre les personnages d'abord parce que notre héroïne ne se laisse pas faire. Boss ou pas, elle refuse de se laisser marcher sur les pieds. Ensuite parce que chacun va progressivement comprendre et découvrir qui est réellement l'autre. Et même si les choses ne sont pas simples, l'intrigue qui en découle se lit avec facilité.

 

Et puis avoir le point de vue de chacun permet de mettre des mots sur leurs réactions communes. C'est une belle histoire qui se dessine sous nos yeux, une histoire qui se construit dans la difficulté mais qui au final fera des étincelles. Une de ces histoires d'amour que l'on aime suivre et voir évoluer au fil des pages.

 

Ce roman a un petit quelque chose en plus, mais sur lequel je n'arrive pas vraiment à poser des mots. Et c'est ce petit quelque chose qui le rend percutant, puissant et marquant. Touchant aussi dans sa véracité et dans les valeurs qu'il dégage. Ce n'est pas une énième histoire entre un boss et une employée, c'est bien plus profond que ça.  

 

#MisschieuseAdeline


jeudi 8 avril 2021

Evil ride, Ana Scott

 Fille de bikers, June a grandi dans un univers de violence, d'alcool et de sexe facile. Elle y a perdu son cœur et son innocence, avant que sa mère ne l'arrache à ce milieu à la mort de son père. Dix ans plus tard, elle est de retour au Texas pour gérer la succession de la maison familiale, avec deux objectifs : mener sa mission à bien rapidement, et ne pas croiser les BlackAngels. Encore moins Charlie... En un seul regard, la passion renaît. Adolescent, il était sûr de lui, tombeur et égoïste. Pourtant, elle le voulait, plus que tout, jusqu'à s'y perdre. Adulte, il est dur, loyal, sexy à se damner, et déterminé à l'avoir dans ses bras et dans son lit. Et surtout, il semble avoir une autre version de ce qui les a séparés si brutalement dix ans plus tôt...

Un biker a-t-il droit à la rédemption ?




Mon avis : 


Premier point que je trouve important, le glossaire en début de roman. Alors oui c'est vrai ça peut paraître un simple détail mais en réalité c'est super important. D'abord pour se familiariser avec l'univers, ensuite parce que si c'est votre premier roman avec des Bikers toutes ces informations vous permettront de vraiment comprendre le langage propre à ce style. En clair, que ce soit pour intégrer en douceur les débutant dans ce monde ou faire une piqûre de rappel aux lecteurs aguerris, ce genre de glossaire est toujours un plus appréciable. On peut toujours s'y référer pendant notre lecture pour lever un doute sur un terme.


Et comme toujours la plume de l'auteur m'a complètement broyé les tripes dès le premier chapitre. Ça commence fort, ça commence dur, et du coup je m'en suis tirée de ma petite larme alors même que seulement une annonce avait été faite. Comme à chaque fois j'ai pris conscience de la puissance des mots utilisés par l'auteur. De sa capacité à m'emporter dans son histoire avec seulement quelques mots. Et de toute la profondeur présente dans le texte. Et bon sang ce que ce genre de plume est impactante pour le lecteur. On ne ressort jamais complètement indemne de ce type de roman.


Et puis quelques pages plus tard, alors que l'on ne sait absolument rien, ou du moins pas grand chose des personnages principaux, on apprend qu'ils ont en fait un passé commun. Et que le destin a décidé de les rapprocher après un événement tragique. On ne comprend pas bien comment tout ça est lié ou comment on en arrive là mais c'est tout le charme de ce début de tome. Une curiosité et une envie insoutenable de connaître la suite des événements nous frappent alors de plein fouet. Et c'est là que la lecture devient addiction, et que la nuit blanche pour enfin savoir ce qu'il en est pointe le bout de son nez.


J'ai adorée découvrir les personnages au fil des flash-back que nous propose l'auteur. On y découvre les personnages à différentes périodes de leurs vies, mais aussi à des stades différents de leur relation. C'est au travers de ces retours dans le passé que l'on apprend à vraiment connaître les personnages mais surtout à comprendre leurs réactions. J'ai également trouvé la balance présent / passé particulièrement bien équilibrée ce qui permet de ne pas perdre le lecteur tout en lui fournissant des réponses nécessaires.


June notre héroïne dégage beaucoup de maturité, de calme, et une grande capacité à prendre les choses avec du recul. J'ai appréciée retrouver une héroïne posée, et j'avoue que j'avais plus que hâte de voir à quel point son arrivée dans le monde des bikers allait faire des étincelles. Enfin tout ça est à remettre en question quand elle évolue autour de Charlie. Là, notre héroïne fait au contraire preuve de beaucoup beaucoup moins de logique.


Et puis il y a Charlie le beau bikers un brin bad boy qui fait n'importe quoi de sa vie : alcool, sexe... Le tout sans jamais prêter attention aux conséquences. Et pourtant avec June tout est différent. Leurs échanges sont difficiles, teintés par un passé difficile à pardonner et pourtant c'est toujours explosif. Je dirais même que c'est chaud bouillant à ce niveau là.


Au milieu de la tempête qu'est la vie de June, arrive Kate la meilleure amie complètement délurée qui vient jouer les tornades dans la vie de l'héroïne. Kate est probablement mon personnage favoris, franche, sans aucun filtre, elle apporte une fraîcheur et une pointe de bienveillance à l'intrigue. Et bon sang ce que ça fait du bien.


En réalité, je me suis prise d'affection pour les personnages assez rapidement, chacun à un petit quelque chose qui fait qu'on finit par tomber sous son charme.


C'est un roman qui n'est pas facile, un peu comme tout les romans de Bikers, mais malgré tout il a un petit quelque chose en plus qui fait que l'on se prend à l'intrigue, que l'on y plonge pleinement et d'ailleurs on finit même par s'y investir en partie.


Note : 9/10


#MisschieuseAdeline


mercredi 7 avril 2021

Stepbrother Next Door, de Mélodie Chavin

 

Résumé 

 

Son premier amour ? Une histoire interdite.

Quand Lorelei atterrit à Auckland, en Nouvelle-Zélande, elle est folle de joie à l’idée de retrouver son père, chez qui elle va vivre durant un an. À elle la mer et le soleil !
Mais tout le monde ne partage pas son enthousiasme !
Le fils de la nouvelle femme de son père ne semble pas apprécier, mais alors pas du tout, la venue de Lorelei.
Dès leur rencontre, Jackson se montre arrogant, détestable et met tout en œuvre pour la faire enrager.
Pourtant, peu à peu, la colère fait place à des sentiments plus complexes et complètement interdits !
Alors, comment accepter de former une famille quand Jackson éprouve ces sensations défendues à chaque fois que Lorelei est proche lui ?




 

Mon avis :

 

Waouh !
C’est le premier mot qui me vient à l’esprit une fois le roman terminé.
Ce roman est UNE VRAI PEPITE, je suis absolument fan, J’ADORE !

Parlons un peu de l’histoire, dans Stepbrother Next Door, on va faire la connaissance de Lorelei qui se trouve dans l’avion pour aller rejoindre son père à Auckland.
Il lui manque énormément, la jeune femme a besoin de le retrouver et pas juste pour les vacances.
 Un jour, alors que son père est en vacances il va rencontré une femme, ce sera le coup de foudre et décidera de tout quitter pour rester auprès d’elle...

J’aimerai commencer par vous parler de la relation entre Lorelei et son père, moi qui ne suis pas en bon terme avec le mien, leur relation m’a vraiment fait rêver.
 Elle est fusionnelle et je trouve ça tellement beau.


 C’est vraiment un point important dans le livre pour moi, quand on comprend la relation qu’ils ont et à quel point son père est important pour elle, le « sacrifice », qu’elle fera plus loin dans le roman, vous brisera vraiment le cœur !
Mais je n’en dis pas plus, j’en ai déjà trop dit à mon gout.

Lorelei arrive avec son sourire et sa bonne humeur, un vrai rayon de soleil. Elle sera ravie de rencontrer sa belle-mère, et ses deux demi-frères. D’ailleurs, cette rencontre se passe à merveille, Elise (sa belle-mère) est vraiment heureuse d’avoir Lorelei à la maison, Timmy le plus jeune des frères est heureux d’avoir une grande-sœur. Ensuite il y a le beau Jackson, pour lui, ça va être vraiment plus compliqué. Il ne veut pas d’elle à la maison et il va lui faire savoir.


Lorelei est une bouffé d’air frais, elle apporte tellement de fraicheur dans le roman, mais surtout dans la maison et cela va faire du bien à tout le monde.
Elle va pratiquer le Cheer, une vraie passion pour elle. J’ai beaucoup aimé son personnage.

 

Jackson est au départ un personnage très complexe, j’ai vraiment eu du mal à comprendre pourquoi il se comporte comme il le fait avec Lorelei.
Finalement c’est le personnage qui m’a le plus touché et quand on saura le fameux pourquoi, vous ne pourrez que pleurer. Son histoire et son passé sont vraiment touchants, c’est horrible, le pire qu’il puisse arriver à une famille ! Et d’un coup, on pardonne tout et on va l’aimer encore plus…

Une relation interdite mais douce, belle et pleine d’amour qui nous met des papillons au ventre.

La jeune femme va se battre pour que Jackson l’apprécie (et pour l’apprécier, on peut dire qu’il va l’apprécier).
On peut penser que ce n’est pas une bonne idée d’entamer une relation avec la personne qu’on est censé considérer comme son demi-frère, mais ils n’y peuvent rien, c’est un coup de foudre.

Une histoire très saisissante, il n’est pas loin du coup de cœur mais il m’a manqué un petit quelque chose et je n’arrive pas à mettre la main dessus.
 Mais j’ai réellement passé un excellent moment.

Une histoire aussi exquise qu'incroyable, captivante qu'étonnante, touchante que douce, complètement saisissante et sexy.

La plume de l'auteure est très douce et prenante, j'ai beaucoup apprécié sa façon d'écrire.
 Encore une nuit blanche avec un roman des éditions addictives, qui se trouve être attendrissant et complètement envoûtant.

 

Je remercie les éditions addictives pour ce service presse !


Can you keep a secret ? de Lou garance

Résumé :

 

Il est son connard de demi-frère. Et il va la rendre folle…

Depuis des années, Jayden ne revient au domicile familial qu’en de rares occasions, et ça convient très bien à Ambre.
Moins elle voit son insupportable demi-frère, mieux elle se porte !
Alors, quand elle apprend que Jayden-le-connard s’est fait virer de sa fac et qu’il est de retour à San Francisco, elle se prépare à vivre un été cauchemardesque.
Jayden s’est toujours montré froid et méprisant avec elle, et ça n’a pas l’air d’avoir changé.
Mais désormais, elle le découvre aussi viril, fascinant, terriblement sexy…

Et si son été devenait finalement bien plus intéressant… ?




Mon avis :

 

Waouh !
Décidemment, je suis absolument folle de la plume de Lou Garance.
 Je ne suis absolument pas déçue d’avoir choisi ce roman en service presse, qui se place directement dans ma pile
COUP DE CŒUR, DE LA MORT QUI TUE !
Je ne sais pas vous, mais personnellement, j’ai plusieurs degrés de coup de cœur.

Pour celle qui ont l’habitude de lire mes chroniques, vous savez que le thème « Demi-frère / demi-sœur », est l’un de mes préférés, j’ai donc sauté sur le roman, à peine arrivée chez moi.

 Nous allons faire la connaissance de Ambre, une jeune femme qui vit avec son père, lui s’est mis en couple avec Mia qui a deux fils assez turbulents.

Si Cameron va être comme un vrai frère pour la jeune femme, cela va être compliqué avec Jayden.
Il y aura une tension entre les deux dès le départ, et si au début on ne va pas vraiment comprendre le pourquoi du comment, je me suis vite aperçue que c’était une tension sexuelle (enfin je le ressens comme ça).

Ambre est une jeune femme douce, qu’on a envie de prendre dans nos bras plus d’une fois.

Jayden, quant à lui, était à la fac mais venant de se faire virer il va donc retourner dans la maison familiale. 

Ce n’est jamais simple de vivre avec de nouvelles personnes qu’on nous impose dans notre vie, d’avoir de « nouveaux frères », alors quand l’un d’eux nous plait, autant vous dire que ça va être très compliqué…

Je pense que le retour de Jayden à la maison va absolument tout changer entre eux, ils vont se rapprocher, se redécouvrir & surtout apprendre à s’aimer.
 S’ils ne devraient pas s’aimer de cette façon, j’ai trouvé leur histoire tellement belle et mes larmes ont coulé plus d’une fois.

Ça va être très délicat a gérer pour eux, principalement pour Jayden, qui fera souvent n’importe quoi, et n’hésitera pas à la blesser pour le bien de leur famille.
Mais l’amour est plus fort que tout et triomphe toujours.

Une belle romance qui m’a fait sourire comme une imbécile devant mon roman.

Si le thème peut nous faire peur, car c’est un thème vu et revu, c’était totalement l’inverse. Je ne me suis pas ennuyée une seule fois.
J’ai passé un excellent moment avec eux et j’en voulais encore…

A peine l’histoire commencée, je savais que j’étais foutue et que ce roman allait me faire passer une belle nuit blanche.
Une histoire qui est très bien menée, je l’ai savouré à une vitesse folle

Parlons un peu de la plume de l’auteure comme je disais plus haut, j’en suis absolument folle !
 Elle est douce, fluide, et très envoutante.
J’attendais cette sortie avec impatience et je n’ai vraiment pas été déçue.
L’histoire de Can you keep a secret s’est révélée très touchante, sexy, saisissante & passionnante. Un pur moment de détente et d’amour.

Comme je l’ai dit dans une précédente chronique de l’auteure, et que je confirme pour ce roman… Lou Garance transforme ses histoires en vrai bijoux, de vrais petits diamants !

Je remercie les éditions addictives pour ce service presse ! 


 

lundi 5 avril 2021

Amnesia Love de Lexie Tales

 

Résumé :

 

Son époux est mystérieux, sexy, intrigant… et elle n’a aucun souvenir de lui !

Quand Julia ouvre les yeux, elle a deux surprises de taille : premièrement, elle est à l’hôpital avec un mal de crâne phénoménal ; deuxièmement, un inconnu aussi sexy qu’intimidant assure être son mari. Mais si elle avait épousé un tel homme, elle s’en souviendrait, non ?! Comment a-t-elle pu effacer deux ans de sa mémoire ?
Pourtant, l’acte de mariage est réel, Liam est son époux et il a hâte de la ramener chez eux pour reprendre le cours de leur vie heureuse. Perdue dans cette réalité qu’elle ne reconnaît pas, Julia se raccroche à une chose : le désir entre eux est puissant, électrique, irrésistible… et ça prouve certainement quelque chose !
Mais si tout était trop beau pour être vrai ?

 



·         Nombre de pages : 271

·         Editeur : Addictives - Luv

·         Prix Ebook : 4,99 euros

·         Lien achat Ebook : ICI

·         Note : 4/5




J’ai été troublée par cette histoire, non tant par le déroulement mais par quelques instants qui se sont passés et qui m’ont fait penser que Julia recouvrait la mémoire alors que non. Je ne dirais pas que ce sont des incohérences mais plutôt des impressions seulement.

 

Julia est une jeune femme réservée, une femme qui souffre de non seulement la perte de son frère mais aussi qu’un certain rejet de ses parents qui ne cesse de la comparée à leur enfant chéri. Quand elle se réveille dans cette chambre d’hôpital complètement désorientée, ne sachant pas qui est cet homme qui se présente comme son mari, un mari dont elle n’a aucun souvenir et encore moins de ces fameuses deux dernières années. Mais quand on a subi l’abandon et le rejet, voir un homme qui semble l’aimait plus que tout et vouloir être tout pour elle, pourquoi ne pas laisser une chance à ce dernier et découvrir ce que cette amnésie nous cache.

 

 

« J’ai la sombre impression qu’il veut me garder rien que pour lui, qu’il refuse que quiconque s’immisce entre nous. Et ça ne me plais pas !

Liam a perçu mon malaise. Il revient sur ses pas et déclare d’un ton plus doux mais sans toutefois me regarder en face :

-Attends encore quelques jours. Nous avons besoin de temps et de tranquillité pour nous retrouver. Tu n’es pas d’accord ?

Une partie de moi entend le bon sens dans ses paroles, mais l’autre ne veut pas être raisonnable. »

 

 

Liam, oh Liam, cet homme est mystérieux, c’est vraiment le mot juste. On ressent tout de suite un certain malaise, cet empressement qu’il a à défendre bec et ongles son statut de mari, les informations qu’il donne pour les isoler font qu’on se doute qu’il cache quelque chose. Mais tout ce mystère sur leur vie, leur entourage, est-ce bien ou mal ?

Cet homme va redoubler d’effort pour prouver à Julia qu’il est ce qu’il dit être, il sera doux, prévenant, attentionné envers cette dernière, il va lui montrer à quel point la vie avec lui peut être belle et surtout à quel point il l’aime mais certains de ses actes vont nous mettre le doute sur ses intentions.

 

Je dois dire que j’aurais aimé avoir le point de vue de Liam mais je me doute que si on l’avait eu, on aurait pu découvrir bien tôt ce qu’il cache si précieusement.

L’auteure a su garder tout ce mystère jusqu’à la fin du livre, je ne pensais pas à un tel retournement de situation.

Ce que j’ai aimé c’est qu’on est plongé dans l’Ireland dès le départ avec cette fameuse bague que nous avons, je pense, toutes voulu avoir plus jeune, la bague de Claddagh, ce symbole de l’amour éternel.

La quête de réponse de Julia va la pousser à agir sans réfléchir par moment mais elle sera si près du but que c’est frustrant quand d’un coup elle se retrouve éloignée.

L’intrigue est inédite, jamais je ne l’ai vu mais aussi un peu tiret par les cheveux mais ce duo est très agréable et au moins la fin est une réelle surprise. Je ne sais si j’aurais agi comme Julia, si je me serais embarquée dans un huit clos avec un inconnu sur ses simples paroles et documents.  

 

Si vous aimez les lectures qui sortent des sentiers battus, de ceux qui vous happent dès le départ et qui vous retournent le cerveau, alors foncez lire ce premier roman de Lexie Tales.

Serial Player, Marion Laurent

 Tapis rouge, paillettes et prises de sexe... non, de tête !


Camille rêve depuis toujours de travailler au Festival de Cannes. Alors, quand elle décroche enfin un contrat, elle explose de joie !

Mais lorsqu’elle se retrouve confrontée à Félix Young, l'acteur le plus en vogue du moment, aussi charmant qu'insupportable, son rêve se complique.

Il adore la faire sortir de ses gonds, elle déteste perdre ses moyens face à lui… mais ils sont forcés de se côtoyer.

Félix a un défi : la faire craquer. Camille a un objectif : lui résister.

Qui remportera la Palme ?






Note 11/10 

Coup de cœur 









Mon avis


Est-ce que j'ai le droit de vous dire que j'ai eu un coup de cœur pour l'héroïne dès le début du roman ? Parce que oui sa malchance, sa façon complètement folle de s'organiser au millimètre près... et puis cet humour, ce sarcasme et cette façon de ne pas se prendre au sérieux m’auront fait tomber sous son charme. Et pour couronner le tout elle a une façon très positive des choses, elle voit le meilleur côté du pire, et tout cet optimisme fait beaucoup de bien surtout en ce moment. Bref dès les premières lignes j'ai su qu'entre cette héroïne et moi ça allait matcher.


En avançant dans ma lecture j'ai eu l'impression de mettre un pied dans les coulisses du festival de Cannes. Un peu comme si j'avais pu pour la première fois voir les équipes, les petites fourmis, qui s'activent derrière l'événement pendant des semaines pour que tout se passe bien. En fait, j'ai eu l'impression pour la première fois de voir tout ce qui se cache derrière cet événement qui a tant de prestige.


Si je vous ai dit que dès les premières pages j'étais tombé sous le charme de l'héroïne, mon opinion positive n'a fait que se confirmer au fil du roman. Plus j'apprenais à découvrir le personnage et plus je m'attachais à elle. Et puis sa petite particularité ne me l'a rendu que plus sympathique et touchante. Surtout que derrière son aspect un peu potiche se cache en fait une jeune femme avec son petit caractère, une fierté assez mal placée et surtout une bonne dose de répondant.


La plume de l'auteur n'est pas en reste : une fluidité sans faille, tout en modernité, et le tout complètement décomplexé. On sort des sentiers battus, on oublie la bienséance pour le plus grand plaisir du lecteur. Et en plus c'est tellement prenant que l'on dévore les pages sans même s'en rendre compte. En plus avec tout cet humour et cette héroïne complètement barge c'est très feel-good comme roman. Je n'ai pas réussi à tenir le compte du nombre de fois où j'ai ri devant le texte.


J'ai adoré les échanges entre les deux personnages. Entre la star du cinéma, conscient de son sex appeal, mais qui fait malgré tout preuve d'une grande accessibilité et de beaucoup d'humour, et Camille notre héroïne complètement à côté de ses baskets et qui enchaîne les boulettes, les rencontres sont souvent explosives et drôles. Honnêtement je me suis régalée à chacune des rencontres. Et puis quand en plus de tout ça s'ajoute une tension sexuelle palpable entre les deux protagonistes, la on commence carrément à faire des étincelles.


Les choses arrivent vite entre les deux protagonistes mais au final les étapes ne sont pas franchies trop rapidement. La relation évolue étape par étape, au fil des chapitres et des événements et si cela frustre nos personnages, je peux vous assurer que le lecteur est loin d'être en reste.  Mais j'ai apprécié qu'on laisse la place au temps pour faire les choses.


Et puis derrière tout l'humour, se cache en fait une histoire aux multiples facettes. Une intrigue bien plus profonde et complexe que simplement une histoire difficile entre une célébrité et une employée en CDD. C'est au final cette petite touche qui rend l'ensemble touchant et ajoute à l'attachement ressentie pour les personnages.


En fait ce roman est un coup de cœur, et au vu du fait que j'en suis tombée amoureuse dès les premières pages je dirais même que c'est un coup de foudre. Je ressors de ma lecture de bonne humeur et parfaitement requinquée.



#MisschieuseAdeline