mardi 13 août 2019

La petite couturière du Titanic de Kate Alcott



- Auteur : Kate Alcott -
- Nombre de pages : 418 pages -
- Editions : Archipel -
Note : 10/10 -



Résumé :

Avril 1912. Tess Collins, une jeune servante anglaise, est venue à Cherbourg vivre de sa passion, la couture. Hélas, la maison qui l'emploie la traite comme une domestique. Lorsqu'elle apprend qu'un paquebot se dirigeant vers les Etats-Unis va faire escale à Cherbourg, elle décide d'embarquer pour tenter l'aventure. À bord du Titanic, elle fait connaissance de Lucy Duff Gordon, célébrité de la haute couture anglaise, qui s'apprête à présenter sa nouvelle collection à New York. Sa femme de chambre lui ayant fait faux bond, elle décide d'employer Tess. En première classe du navire, Tess découvre un monde fastueux. Elle fait la rencontre de deux hommes, Jim, un marin, et Jack, un self-made-man américain. Mais, tandis qu'un triangle amoureux s'installe, le paquebot, sans que ses occupants s'en doutent, fonce vers un iceberg... Réchappant à la catastrophe, Tess découvre que sa maîtresse a embarqué à bord d'un autre canot de sauvetage. Mais celle-ci a-t-elle survécu aux dépens d'autres passagers ? Elle se trouve bientôt face à un dilemme : rester fidèle à sa maîtresse ou dire ce qu'elle a découvert des circonstances du drame ?

Mon avis :

Ce livre correspond aussi à mes vacances. J'ai fais un détour par Cherbourg, et par la cité de la mer, où ils avaient fait une exposition sur le titanic, des films, et des mises en scène. Je me suis donc replongée avec délice dans ce roman pour retrouver le naufrage de ce paquebot réputé insubmersible (Tu parles) et pour clôturer ma visite.

Tess est employée comme domestique. Un jour, elle décide de tout plaquer pour vivre une autre vie, loin de sa vie de servitude. Elle a une passion : la couture. Douée de ses mains, elle croit en son talent et espère en faire son métier et être reconnue.

 Elle quitte donc ses employeurs pour embarquer sur le Titanic. Là, coup de chance, elle rencontre LA crème de la haute couture anglaise, Lucile Duff Gordon et de sa sœur, qui va l'embaucher comme domestique. Tess va tenter de montrer à sa patronne qu'elle n'est pas qu'une domestique. 

Alors que les deux femmes se font quelques confidences et commencent à se rapprocher, le Titanic va heurter un iceberg. Dans la panique générale, les deux femmes vont se perdre de vue et prendre deux canots différents. 

Rescapée du naufrage, Tess va apprendre à son retour sur la terre ferme que Lucy Duff Gordon a un énorme secret, qui ferait voler en éclat sa belle réputation si tout le monde le découvrait...

Comme je disais plus haut, j'ai aimé retrouver le Titanic, l'entrepont, les balades au coucher du soleil, le faste de la première classe... 

Et je me suis attachée à Tess, personnage haut en couleur. Ce que j'ai aimé chez elle, c'est sa spontanéité et son courage. Elle n'a pas peur de tout quitter pour tenter sa chance et partir à l'aventure... 

Ce qui me fait penser au fameux film Titanic, où un ami de Jack, alors qu'ils jouent aux cartes avant d'embarquer, lui dit : quand on a rien, on n'a rien à perdre. Tess incarne cette phrase à merveille. 

Elle n'a pas peur de rien, même pas de défier sa patronne pour lui prouver qui elle est et ce qu'elle veut dans la vie.

L'histoire ne raconte pas seulement l'histoire d'un naufrage. On s'attache rapidement aux personnages, et le Titanic reste le lien qui unit ces personnages et les a fait se rencontrer.

 Le fait de vivre une catastrophe permet de mieux cerner les traits de caractère de chacun. Le livre n'est pas seulement basé sur le drame de ce paquebot.

 Les histoires d'amour, les secrets, les complots, les espoirs de chacun, l'époque aussi, tout est bien décrit, on se laisse emporter facilement.

Ce livre peut être lu par tout le monde. Si vous n'êtes pas féru d'Histoire pas de problème, vous y trouverait votre compte. 

Basé sur des faits réels, et sur des personnes réelles, ce livre est un enchantement, il donne une autre dimension à la tragédie, mais de manière très romancé.
 

#Laëtitia

Aucun commentaire:

Publier un commentaire