mardi 21 août 2018

Contes et légendes de Brocéliande - Divers auteurs


Aujourd'hui, j'ai voulu faire une chronique un peu différente.

Une sorte de résumé de mes vacances. Je suis partie dans la forêt de Brocéliande, en Bretagne. Je suis une inconditionnelle du merveilleux et des contes de fées.
Mais je n'ai pas fais ce voyage seule, loin de là, des livres m'ont accompagnés.

Je vais donc exposer mon ressenti, vous mettre un résumé des livres, et ensuite je ferai une analyse complète de ces ouvrages, de parfaits compagnons de route lors de mes escapades dans les bois !

Quand j'ai ouvert les yeux, je me suis sentie chez moi. Les arbres déjà. Tellement grands, majestueux. Ils enserraient la route comme un écrin. Les feuilles brillaient d'un éclat presque magique grâce aux rayons de soleil qui les faisaient paraître fluo. Même l'air est différent.

J'ai ouvert la fenêtre et me suis laissée porter par les odeurs de sève, d'humus, d'humidité. Enfin, nous y étions. J'avais quitté cet endroit un an auparavant et depuis je n'arrêtais pas d'y penser. Ici je devenais autre, quelqu'un de plus léger, de plus vivant. C'est étrange comme certains lieux peuvent faire de vous des êtres meilleurs. Au détour de la route, au cœur de la forêt, le village. C'est un petit hameau avec une seule artère principale. J'étais revenue parmi les fées.

J'ai erré dans ces bois, j'ai senti la rugueur de l'écorce sous mes paumes, déposé des offrandes et fais des vœux. J'ai trouvé et bu à des fontaines miraculeuses et m'y suis rafraîchis les pieds. Mes yeux se sont posés sur des étangs à perte de vue, et mes pieds ont frôlé des parquets anciens dans des châteaux.

Quand je fermais les yeux je pouvais entendre de très loin le choc des épées entre elles et le bruit des boucliers qui se fracassent au sol. Je me suis émerveillée devant des sapins postés près des menhirs au cœur d'une clairière. La rosée du matin, la brume qui se lève lentement.

Combien j'aime être ici, avec les maisons aux toits d'ardoises et aux murs de granit. Et combien j'ai eu mal de faire demi tour. Tous les matins en ouvrant mes volets, si je me concentre bien, je peux retrouver les odeurs, et imaginer, qu'en ouvrant les yeux, ce seront des arbres qui me feront de l'ombre et m'apporteront la fraîcheur bienfaisante qui me manque tant.

Je ne sais pas quand j'y retournerai. Dans quelques mois, quelques années peut importe. Je suis reconnaissante d'avoir découvert la pays du merveilleux et de tout ce qu'il m'a apporté. Je sais que je me promènerais encore longtemps dans ces bois, tout l'automne et tout l'hiver, jusqu'à ce que je revienne. Ce sera comme être enfermée par un sortilège dans le Val sans Retour.
Et cette idée me convient.

Certains livres m'ont aidé à comprendre les légendes et à me guider quand j'ai suivi leurs traces.


La vie de Merlin de Matilde de Montségur.
Résumé : 

Depuis sa naissance entourée de mystère, Merlin possède d'étranges pouvoirs qui le mèneront au fil des rencontres vers son destin à travers la fabuleuse forêt de Brocéliande. La légende de Merlin enchantera le lecteur par son texte entièrement calligraphié à la plume et le plongera dans un monde féerique illustré par de somptueuses enluminures.


Contes et légendes de Brocéliande de Claudine Glot et Marie Tanneux
Résumé : 

Brocéliande, forêt des mirages et des illusions, Brocéliande forêt des fées ?
La rumeur l'affirme, et court depuis 900 ans. 
A travers les romans du Moyen-Age, qui dans toute l'Europe ont fait rêver des chevaliers, de fées, de fontaines magiciennes, ou dans les récits transmis au coin du feu, pleins de diableries, de sorcières et de personnages transcendés du quotidien rural, les légendes de Brocéliande véhiculent la partie bretonne de notre mémoire celtique.

Voici donc de nouveaux contes et légendes de Brocéliande où se côtoient des récits collectés durant les derniers siècles, et des épisodes romanesques réadaptés pour l'occasion.
Il aurait pu porter en sous titre : « recueil de contes anciens et renouvelés, de légendes glorieuses et de menues histoires, de vies extraordinaires et de faits mirifiques », tous couchés sur le papier par l'obligation faite à chaque génération de conserver la mémoire et de transmettre en l'enrichissant l'héritage reçu des ancêtres.


Brocéliande sur ses chemins de légendes : texte de Marie Tanneux et photos de Bruno Colliot
Résumé : 

Paimpont si proche, Brocéliande tellement lointaine, deux noms
pour une seule et même forêt. Au fil des pages, des sentiers cheminés, des paysages traversés, se révèle la présence de quatre éléments forts,
dévoilant l'esprit du lieu.
Chaque élément est lié et modifié par l'histoire des hommes : ceux d'hier, ceux d'aujourd'hui et de demain aussi. Éléments juxtaposés, transformés et enfin unis par un langage universel, celui de la légende, cœur d'un pays.

Cette forêt incarne par excellence la notion de symbole, Paimpont et
Brocéliande, sylve oscillant entre histoire et légende. Elles sont comme deux morceaux de terre séparés. Pourtant, chaque partie appelle sa moitié, car l'une n'est rien sans l'autre : elles sont de même essence.


Je donnerai une note de 10/10 pour l'ensemble.

Si vous aimez les légendes et le contes, la marche à pied, alors ces romans sont faits pour vous. La vie de Merlin nous parle de l'histoire de l'enchanteur, et sa manière de tirer les ficelles dans l'ombre du roi Arthur. Le livre en lui-même est un bel objet, écrit à la plume avec des enluminures, moyenâgeux au possible, parfait pour se plonger dans l'histoire de Merlin.

Les contes et légendes de Brocéliande nous permettent de comprendre les lieux de la forêt. Entre légendes de la table ronde, châteaux hantés, et êtres surnaturels cachés dans la forêt, les contes nous aident à quitter la réalité qui nous entoure pour se laisse submerger par le surnaturel et le merveilleux.

Même chose pour Brocéliande sur ses chemins de légende. Le livre est agrémenté de sublimes photos, et de parcours de randonnées. Entre poésie, images, et légendes, nous vagabondons par la pensée dans ces lieux enchanteurs avec une seule envie : y retourner le plus rapidement possible pour continuer d'explorer les lieux !

Alors à vos sacs à dos et chaussures de marches, peut-être nous croiserons-nous au détour de l'hostié de Viviane, ou dans la clairière du tombeau des géants.


Auteurs : Matilde de Montségur, Claudine Glot et Marie Tanneux, Marie Tanneux et Bruno Colliot
Note : 10/10 pour l'ensemble.

#Laëtitia

Aucun commentaire:

Publier un commentaire