lundi 8 avril 2019

A mon tour de pleurer, tome 1



Résumé

Un jeune alpha, Takaba, est embauché dans une nouvelle entreprise après avoir démissionné de son ancien travail. Mais son supérieur Karasuma est une des personnes qu'il déteste le plus : un oméga… Les choses ne s'arrangent pas lorsqu'il découvre que Karasuma couche avec n'importe qui pour obtenir des promotions ou des augmentations. Entre Takaba, qui a été traumatisé par les omégas étant enfant, et Karasuma qui déteste les alphas et qui se sert d'eux pour arriver à ses fins, la situation paraît compliquée… Les deux hommes parviendront-ils à s'entendre ?







- Date de sortie : 03 mars 2018 -
-Titre : A mon tour de pleurer -
-Maison d'édition : Boy's Love -
-Nombre de pages : 208 -
- Note : 10/10 -






Mon avis


Attractivité de la couverture

Cette couverture fait partie des plus belles que je possède. Je la trouve magnifique, elle dégage une sensation de gaieté et sérénité que je trouve très touchante. J'aime le choix et le mélange des couleurs à la fois très douce et très peps, elles attirent l''œil et retiennent l'attention du lecteur. L'ensemble donne un tout très harmonieux, avec un côté romantique qui ne peut que toucher les habitués du genre.

Chara-design

Les dessins sont fait avec beaucoup de délicatesse, a l'image de l'illustration de couverture. Les personnages dégagent une vraie profondeur, autant dans leurs expressions que dans leurs sentiments. C'est un style bien particulier que l'on retrouve au travers de ce yaoï.


Scénario

Niveau scénario rien de bien original pour le genre, on retrouve un tome centré sur deux personnages masculins qui vont apprendre a se découvrir. L'histoire se déroule dans un environnement plutôt fermé, puisqu'elle prend place au sein d'une entreprise.
Je pense qu'il est nécessaire de préciser que ce tome est bourré de scène érotique très explicite, il n'est donc pas a mettre entre toute les mains. Même si au début du tome ces scènes peuvent paraître parfois un peu vulgaire, voir difficile, au fil du tome elles prennent une tournure bien plus délicate et viennent à merveille compléter l'histoire. Dés lors il se dégage du manga une sensualité poussée qui ne pourra que toucher le lecteur. La censure, notamment au niveau des parties intimes, permet en quelque sorte de venir préserver la pudeur des personnages, évitant par la même occasion la sensation de malaise pour le lecteur, qui ressent bien moins l'impression d'assister à une scène privée.

Personnages

Voila incontestablement le point fort de ce yaoï : les personnages. C'est dans leur passé que les deux personnages principaux vont réellement se révéler et montrer toute leur profondeur. Ils deviennent extrêmement touchant, on ne peut alors que tomber sous leurs charmes. C'est aussi au travers de ces deux hommes qui détestent à la fois leurs conditions et celles de l’autre, que toute la profondeur du scénario vient nous heurter. Ces deux hommes qui se détestent dans un premier temps, mais qui finissent par apprendre à se connaître et à s'aimer est bouleversant. Le tout forme un ensemble criant de vérité, de sincérité et de sentiments si purs qu'on ne peut qu'être touché.
C'est le contraste entre le gentil, posé et calme Takaba, et le si froid et si distant Karasuma, qui rend leur confrontation si touchante.

Avancée de l'intrigue

Pas de temps à perdre dans ce tome, l'intrigue et l'histoire d'amour entre nos deux personnages va vite, très vite. Il est bon de rappeler que, malgré que la série comporte plusieurs tomes, il s'agit bien de mangas dit compagnons, ( c'est à dire que chaque tome va aborder un couple différent ) l'auteur ne peut donc pas faire traîner en longueur son histoire. Le point positif est que l'on a donc très rapidement un dénouement à l'aventure. Le point négatif est que l'on quitte bien trop tôt et bien trop vite les personnages auxquels nous nous sommes attachés. J'aurais aimée retrouver quelques pages supplémentaires pour en savoir plus sur la nouvelle vie en duo de notre couple.

Le mot de la fin

Je sors de ma lecture à la fois touchée par la naissance de cette belle histoire d'amour, mais aussi avec la sensation d'avoir assistée à des instants privés qui n'étaient pas destinés à être vu.

Alors certes il n'y a rien de surprenant, et la trame de l'intrigue est sommes toute assez prévisible, mais cela reste un réel plaisir de tourner les pages.
Pour les habitués du genre, ce Yaoï ne pourra qu'être un coup de cœur. Il a tout bon sur tout les points. L'histoire est bourrée d'émotions, tant pour le lecteur que pour les personnages. Et il est clair que ce manga ne pourra vous laisser de marbre.


# Adeline

Aucun commentaire:

Publier un commentaire